Infos pratiques à connaître avant de partir en voyage à Bali

Hello ! Hello ! En préparant les différents article sur Bali, je me suis rendu compte que de nombreux petits conseils revenaient en boucle, et surtout qu’il y avait des tonnes de choses à savoir et connaître avant de partir en voyage à Bali. Du coup, j’ai décidé de vous faire un article compilation, de tout ces conseils et astuces, afin que vous puissiez partir le plus sereinement possible !

Avec l’amoureux nous sommes parti en mai, en voyage organisé, mais l’ensemble des conseils s’appliquent quel que soit votre roadtrip et son organisation.

 

Carte identité Bali

Zone géographique : Indonésie
Combien d’heures d’avion de Paris : 14h
Décalage horaire : UTC +6h l’été et +7h l’hiver
Quand faire les valises ? mai à octobre
Température moyenne : 26°C
Langue : Balinais – Indonésien (mais beaucoup de locaux parlent anglais)
Monnaie : Roupie Indonésienne
Devise : 2017 1€ = 15800 IDR

 

On pense à tout même dans la valise

Cela dépend bien sûr de ce que vous avez prévu de faire sur place : plage, farniente, rando, visite… Le mieux c’est de prendre le temps de tout organiser avant de partir en voyage à Bali. Je vous conseille tout de même au minimum :

Une paire de basket si vous voulez vous balader dans les rizières.

Une veste de pluie type Kway, qui ne prend pas de place dans le sac à dos, mais qui peut vous sauver la vie vue que le temps change vite à Bali.

Un chapeau/casquette : le soleil tape fort dans cette partie du monde, on est jamais à l’abri d’un coup de chaud.

Les indispensables : le produit anti-moustique, la crème soleil et l’après soleil, les lunettes de soleil, le maillot de bain…

Lors de notre voyage, on a mis dans la valise le masque EasyBreath de Déclathlon et on a eu un vrai coup de cœur pour ce produit ! J’ai toujours eu beaucoup de mal avec la plongée masque et tuba (que l’on peut louer sur place pour info), entre l’eau qui rentre dans le masque, le nez bouché, la respiration perturbée… Là, la totalité du visage est pris par le masque et c’est comme si on n’avait rien mis lorsque l’on fait du snorkling.

Et surtout, avant de prendre la route pour l’aéroport, on oubli pas de lire ma check-list pour prendre l’avion en toute sérénité !

 

Sur place, on se déplace comment ?

Une fois sur place, tout est prévu pour que le touriste ne soit pas perdu et profite pleinement de son séjour. Vous pouvez louer un scooter (environ 5 euros la journée). Cependant, pensez à demander votre permis international ! La police balinaise arrête très souvent les touristes pour contrôle de papier et port du casque, qui est là bas aussi, obligatoire.

Sinon il y a dans les villes et coins touristiques de nombreux balinais qui proposent un service de taxi pour vous emmener là où vous le souhaiter : ce n’est pas cher, c’est immersif, et en plus, quel que soit le temps passé sur place, votre chauffeur vous attend gentiment sur le parking, jusqu’à la prochaine destination. Un vrai plus dans des villes comme Ubud où beaucoup de choses sont à visiter tout autour.

 

 

Mode d’emploi des temples et lieux touristiques de Bali

 L’entrée de la plupart des temples à Bali est payante.

Le port du « Sarong » (paréo coloré) est obligatoire pour rentrer dans de nombreux temples. Pensez à avoir dans votre valise/sac à dos un paréo, au cas où sur place il n’en propose pas (gratuit ou à « louer »).

 Certains sites font payer une taxe « photo » pour pouvoir entrer avec son appareil photo.

 Ils arrivent que certaines parties des temples ne soit pas accessible au public : cela reste des lieux de cultes pour les Balinais, il faut donc respecter les lieux et les habitants. Par exemple, il est logique de ne pas prendre en photo de face les habitants en train de prier J.

 Devant l’entrée de la plupart des lieux touristiques vous trouverez de nombreux vendeurs qui n’hésiteront pas à vous interpeller pour que vous achetiez leurs produits. Prudence  😎

 De même, il peut arriver que des enfants vous accompagne pendant votre visite, n’hésitez pas à leur donner des stylos, friandises, et compagnie, mais pas d’argent !

 

Les infos en plus… (et en vrac !)

Sur place, on ne boit que de l’eau en bouteille, et bien fermé ^^. Cela parait logique, mais on reprend vite les habitudes de la maison. La plupart des hôtels et certains restaurants se font livrer des glaçons, donc suivant les structures, on limite les risques.

Eviter les marchands de nourriture sur les bords de route… Logique aussi, mais surtout, ils peuvent mentir sur l’origine de la nourriture, et on s’évite des désagréments pendants le séjour !

La plupart des plages sont de cailloux ou de galets, donc je vous conseil de prévoir une paire de « méduse » ou de chaussures spéciales, pour éviter les blessures, et profiter à fond.

Il faut compter 2 à 3 semaines avant réception de la jolie carte postale  😉 .

 


Cet article annonce l’arrivée de mes articles roadtrip à Bali ! J’aime vraiment vous faire des articles bons plans, mais si j’ai loupé des infos n’hésitez pas à laisser un commentaire :). On se retrouve très vite !


Infos pratiques à connaître avant de partir en voyage à Bali