Un peu de moi – Hiver glacial

Et si on parlait un peu de l’hiver ? Après mon article sur l’automne, je me suis dit que ce serait sympa de faire un article sur l’hiver, et les autres saisons. Une parfaite excuse pour vous partager mon ressenti, mon humeur, mes coups de cœur, et me dévoiler un peu plus.

Parce que oui, l’hiver a eu beau commencé le 21 décembre 2015, j’ai le sentiment que c’est que depuis quelques jours qu’il commence. On commence à sentir l’impatience de la neige, le froid qui s’installe, les pare brises qui se givrent. Alors on commence à rêver de feu de bois, de chocolat chaud, les mêmes que l’on n’a pas eu l’occasion de boire pour Noël, trop occupé à profiter du soleil,. Maintenant, il est enfin l’heure de rêver de neige, et pour certains même de ski. Je ne fais pas partie de ces derniers. Mais j’aime la neige. Surtout quand je suis en vacance, que je n’ai pas besoin de prendre la voiture, quand je n’ai pas peur d’être coincé en ville. J’aime la neige comme dans mes souvenirs d’enfants, lorsque l’on sort les bottes et que l’on va faire les premières traces. Un coup  de pelle, ou de luge, peu importe. Le plus important, c’est de rentrer trempé, laisser sécher ses chaussettes au-dessus du radiateur, prendre un bain chaud, le temps que les joues perdent de leurs rougeurs. Ce que j’en ai des souvenirs d’enfants autour de la neige. Ce temps froid fait remonter tout ça. J’aime le froid aussi. Le froid qui glace les doigts si on oublie de mettre des gants, la fumée lorsque l’on respire. Le froid sec, et remplir mes poumons d’air frais. Il faut peu de chose pour exister.
J’aime les hivers ensoleillés. Quand le soleil est tellement bas qu’il inonde de lumière le séjour. Quand le reflet du soleil sur la neige nous éblouit. Il suffit alors de s’emmitoufler dans une grosse écharpe en laine, et se laisser guider avant que la nuit tombe. Et la neige qui craque à chaque pas. Il n’y a pas de meilleurs sons en hiver. Et maintenant que j’entends la neige menacée chaque ville de France, je suis comme une enfant à Noël, au réveil mon premier réflexe est de regarder dehors si tout a blanchi.
Alors oui ensuite, vendra vite le temps des « la neige, c’est nul, c’est froid, ça mouille, les gens ne savent pas rouler, j’ai pas les bons pneus, il fait nuit tôt, je voudrais hiberner tranquille moi ! », mais qu’importe. Seuls les souvenirs comptent.

Laisser un commentaire

  • Ahhh magnifique cette image, ça valait le coup de patienter ! ❤ Ici à Montpellier, on n'a pas le droit à la neige malheureusement… A la limite quelques flocons, mais rien de bien fabuleux ! En revanche, on a le froid et le vent glacial, mais c'est moins amusant…

    Bonne journée (◡‿◡✿)

    • Merciiii ! Je suis en amour de mon ours Maison du Monde qui m'a inspiré l'univers de cette compo 🙂 Je devrais essayer un peu plus souvent de faire une image autour de mon article… Merci beaucoup pour ton retour <3