Un peu de moi – Mes tatouages, leurs significations, mes envies

Coucou tout le monde, aujourd’hui, on se retrouve pour un article un peu spécial, je pense que dès la création de ce blog, j’avais déjà envie de partager avec vous cette partie de ma vie : mes tatouages.

Déjà, il faut se souvenir qu’un tatouage, c’est à vie, les techniques qui existent aujourd’hui pour se les faire « enlever » sont très  douloureuses et coûteuses… Ce n’est pas un acte anodin, que l’on peut faire n’importe où et avec n’importe qui. J’ai toujours accordé énormément d’importance au choix du motif, et surtout le lieu ou j’allais le faire.

J’ai pour le moment deux tatouages, deux amours, fait à deux moments de ma vie, et dans deux endroits différents. Je vous raconte… 

 

Le premier d’une longue histoire

tatouages

Nom de code : Raie manta
Lieu : Sur le poignet
Tatoueur : AlphaTatoo à RUMILLY (74)
Date : Décembre 2012
Prix : 80€ au lieu de 110€
(j’ai eu une remise car le RDV a été décalé)
Temps de réflexion : environ 4 ans 🙂
Douleur : ♦♦♦

J’avais en tête ce motif depuis des années, je l’avais même déjà dessinée. Depuis enfant, je suis fasciné par cet animal, il représente pour moi la force et la féminité.
Je le voulais d’inspiration maorie, avec mes initiales (VF) intégrées à l’intérieur. Une fois le bon moment, j’ai décidé de me renseigner sur les tatoueurs qui m’entourait. Je vivais à l’époque en Haute-Savoie, et tous ceux que mes amis me conseiller se trouvaient à Saint Etienne, trop compliqué pour moi d’avoir un suivi avec autant de kilomètres. Et puis, en cherchant bien, et pas très loin, on m’a parlé d’un tatoueur en bas de chez-moi, très réputé, tellement que j’ai du attendre 4 mois entre la prise de RDV et le tatouage :).
En ce qui concerne la douleur, c’était easy ! J’en garde un bon souvenir, même surprise du manque de douleur vu l’emplacement. Je crois que j’avais tellement appréhendé que j’étais psychologiquement prête ! Il y a juste eu les quelques minutes remplissage qui ont eu plus de mal à passer. Mais pour la douleur, c’est différent pour tout le monde. Je le voulais sur le poignet aussi, car, à cet endroit, il peut facilement se cacher derrière une montre ou un bracelet, étant nouvelle dans le monde du travail on ne sait jamais… Préjugés


Le deuxième tatouage

tatouages

Nom de code : Il y a ton sourire
Lieu : Sur les côtes
Tatoueur : La peau encrée (54)
Date : Août 2015
Prix : 150 €
Temps de réflexion : presque 3 ans
Douleur : ♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Pour le deuxième… Comment dire, le dicton dit vrai : lorsque l’on commence on ne peut plus s’arrêter… J’étais à peine à subir l’aiguille sur mon poignet que je rêvais déjà à mon deuxième motif ! Mais je suis laissée le temps de la réflexion : soit presque 3 ans. Je ne vous dirais pas que j’ai déjà en tête le 3ième, hein, ce n’est pas drôle sinon… ^^
Vivant depuis janvier sur Nancy, il a fallu que je ruse une fois de plus pour trouver un nouveau tatoueur de confiance. Mais cette mission est de moins en moins difficile je trouve, des pros passionnés par ce qu’ils font sont de plus en plus nombreux dans ce domaine, ou du moins plus accessible. Pour la phrase, c’était une évidence : « Il y a ton sourire« , c’est le titre d’une chanson de Saez. C’est aussi un clin d’œil aux personnes qui partagent ou ont partagés ma vie un jour, les gens qui comptent vraiment. Et aussi parce que le bonheur, c’est un sourire, tout simplement.
Maintenant parlons sincèrement… La douleur ! Mon dieu, 15 minutes de tatouages, 15 minutes de calvaire. En plus à cet endroit, on bouge à chaque respiration, donc il faut caler sa respiration, pour que le tatoueur en fasse de même. Tout ça même quand ça fait mal à en pleurer. Je vous laisse imaginer, vous sentez la petite douleur que vous ressentez lorsque que vous épilez de petits poils fins ? Hein les filles ? Vous sentez, alors imaginez ça x100. Aie. Mais je ne vous pas vous effrayer si vous envisager de plus grosses pièces à cet endroit, mon corps n’a pas eu le temps de réagir à la douleur. Sur des tatouages plus longs, le corps secrète naturellement de l’endorphine.

Petits conseils pour vos tatouages :

➔ Pour le motif, faites-vous plaisir, mais gardez à l’esprit que vous le garderai à vie, donc éviter le prénom de votre ex :p
➔ Choisissez bien le lieu ! N’hésitez pas à regarder le book du tatoueur, à demander à votre entourage, à même passer le rencontrer et vous faire une idée du lieu où il travaille (hygiène, matériel…)
➔ Certain(e)s utilisent des crèmes anesthésiantes avant le tatouage pour limiter la douleur, je vous conseille d’en parler avec votre tatoueur avant, car cela peut nuire au rendu du tatouage, et en plus, si il fait bien son job, il nettoie la zone avant de tatouer.
➔ Se faire tatouer c’est bien, mais bien cicatriser c’est mieux ! Les maîtres-mots sont : hydratation et respiration. Alors n’hésitez pas à suivre à la lettre les conseils de votre tatoueur. Par exemple, je n’ai pas hésité à laver plusieurs fois par jour mon tatouage, avant de remettre de la crème cicatrisante pour être sûr qu’il soit toujours propre et hydrater.

La vrai question est : vais-je m’arrêter à deux ? et vous êtes vous tatoués ? j’espère que cet article vous a donné des envies et surtout de bons conseils ! On se retrouve très vite <3


Partage mon article sur Pinterest en un seul clic !

tatouages

 

Laisser un commentaire