5 décembre 2022

Mes découvertes beauté naturelles et zéro déchet

Depuis la création de ce blog, je prends plaisir à découvrir de nouveaux bons plans sur les blogs des copines, et surtout de nouvelles astuces beauté naturelles et zéro déchet, pour le même, voir un meilleur, résultat que mes produits habituels. J’ai envie de petit à petit, limiter mes déchets dans ma salle de bain, et j’y ai finalement trouvé pleins d’autres avantages.

Dans cet article, je vous présente mes 3 nouvelles découvertes beauté naturelles et zéro déchet qui ont changés ma vie ! Qui sait, peut être que je vais vous convaincre vous aussi de secouer vos routines beauté, et de mettre un peu plus de vert et de bio dans votre salle de bain ?

Les disques démaquillants lavables : halte au gaspillage

Pendant des années, j’ai utilisé des disques démaquillant en coton (type Demak’up), pour me démaquiller, et nettoyer mon visage. J’ai découvert qu’il existait une solution, pour éviter de jeter des kilos de disques cotons à la poubelle : les disques lavables ! Aujourd’hui cela fait plus de 6 mois que je n’utilise plus que ce produit. Je ne compte plus le nombres de cotons que je n’ai plus achetés/jetés, et aujourd’hui, je ne m’en passerai plus  😎 .

Il existe plusieurs types de disques démaquillant lavables : en tissu, en coton (bio, ou pas), en bambou pour les peaux sensibles. Ce type de produit peut même être utilisé pour l’hygiène de bébé 🙂 . À vous de trouver le produit qui vous correspond le mieux, et surtout il ne faut pas se décourager. J’ai mis quelques jours/semaines à optimiser l’utilisation des disques lavables  😉 .

Trucs et astuces

Lavage : Il est parfois conseillé de les passer en machine pour les laver. Après plusieurs tests, je me suis rendu compte que c’était plus simple et plus rapide de le nettoyer directement après utilisation, avec un peu d’eau chaude et du savon.

Utilisation : le disque (ou coton) lavable, absorbe très peu de matière comparé au coton classique. Du coup, on limite les quantités de produits utilisés par jour. J’ai testé avec du lait démaquillant, de l’huile, de l’eau micellaire… Quoi qu’il arrive, le disque lavable fait très bien le boulot !

Le shampoing solide : ce que veux, comme je veux

Après des années de galère capillaire, à lutter pour ne pas me laver les cheveux tous les jours, et perdre jour après jour du volume, j’étais prête à tout tenter pour limiter la casse !

J’ai commandé mon premier shampoing solide sur Azaé Pur (un super e-shop de produits de beauté naturels et zéro déchet, je vous le conseille !). J’ai tout de suite adoré : petit format, simple à utiliser, qui sent bon, et un résultat similaire au shampoing de supermarché. Il a fallu quelques mois d’utilisation pour vraiment voir la différence : maintenant je me lave les cheveux tous les 3 jours. C’est peut être rien pour vous (mais pour moi ça veut dire beaucoup, vous voyez ^^).

J’ai depuis peau franchis une marche de plus, en commandant tout le nécessaire pour faire mon propre shampoing solide maison ☺ Je vous ferai sûrement un retour sur le blog, et pourquoi pas un article recette ? (N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires)

Trucs et astuces

Conservation : il faut conserver son shampoing solide à l’abri de l’humidité et de la lumière. Rien de mieux alors que des petites boites en métal, qui vous serons utile aussi pour la trousse de voyage.

Utilisation : Faire mousser le shampoing solide dans vos mains, puis masser le cuir chevelu, comme avec un shampoing classique. J’ai pris l’habitude de faire attention à ne pas frotter trop fort, trop longtemps, mettre plus de produits qu’il n’en faut, et mes cheveux me disent merci.

Les shampoings solides ont par contre tendance à assécher votre cheveu. Ils seront plus difficiles à démêler. Je combine l’utilisation de mon shampoing solide avec des masques d’huile de coco (mais tout autre huile peut faire l’affaire), que je laisse posé la nuit précédent le lavage.

Le savon saponifié à froid : quand ma peau me dit merci…

Et forcément, avec le shampoing solide, le savon a trouvé sa petite place au bord de la baignoire. Je ne sais même pas pourquoi je n’ai pas franchi le cap avant : fini les plaque d’eczéma sur les bras, je retrouve une peau plus douce, moins sèche, moins agressé. J’utilise pour le corps et le visage la gamme Clémence et Vivien, made in France et avec des ingrédients naturels et bio. N’hésitez pas à vous renseigner, ou fouiller dans le magasin bio du coin de la rue, vous découvrirez sûrement des marques locales, moins cher, et tout aussi bonne pour votre peau  🙂 .

Trucs et astuces

Utilisation : comme pour le shampoing solide, je fais mousser dans mes mains plutôt que directement sur le corps. Mon savon dure plus longtemps, et j’évite de l’échapper 10 fois chaque matin ^^.

Cela ne se voit peut être pas, mais j’ai essayé d’être le plus concis possible, pour vous donner un maximum d’informations en quelques lignes. Si vous avez d’autres astuces, et/conseil autour de produits/routines beauté naturelles et zéro déchet, je serai ravi de partager tout cela avec vous <3